LA PERSÉCUTION GRANDIT AU NÉPAL

Les chrétiens du Népal sont exposés à des persécutions croissantes de la part de groupes radicaux hindous qui veulent faire du Népal un État hindou. Ces groupes radicaux ont des liens étroits avec les groupes hindutva de l'Inde voisine. En outre, le Gouvernement népalais limite la liberté de religion et a adopté en 2017 de nouvelles lois anti conversion.
Une source locale a dit aux membres de notre équipe : " Tout chrétien qui parle du christianisme peut être accusé à tort de se convertir maintenant, et il y a plusieurs incidents de ce genre qui se produisent ".

Un autre partenaire d'Open Doors a rapporté : "  La Batase Prayer Tower a été démolie au début du mois. Il a été construit dans le secteur de la forêt du gouvernement. Les autorités l'ont détruit soudainement, sans préavis. Ils n'autorisaient personne à prendre des photos ou des vidéos. "

Il y a quelques jours, un parti politique, Shiv Sena Nepal, est entré de force dans un hôpital géré par une mission chrétienne appelé Ananda Ban Hospital. Le chef de Shiv Sena, Manoj Sapkota, a accusé l'hôpital de faire du prosélytisme et de convertir les gens au christianisme en échange de traitements gratuits. Ils ont brûlé des bibles et le personnel de l'hôpital a maintenant peur.

Le christianisme au Népal est en hausse depuis que le gouvernement a adopté une démocratie laïque en 2008. Les missionnaires chrétiens étaient auparavant interdits d'entrée dans le pays, mais il abrite aujourd'hui plus de 8 000 églises chrétiennes et plus d'un million de convertis au christianisme. Les groupes minoritaires comme les Dalits et les Kirats ont été particulièrement attirés par le christianisme. Selon la Fédération des chrétiens nationaux du Népal, les Dalits représentent 60% de tous les chrétiens du pays. Après que le Népal soit officiellement devenu un État laïque en 2008, la nouvelle liberté religieuse a contribué à la prolifération de diverses dénominations et groupes chrétiens.

Par rapport à son voisin l'Inde, le nombre d'incidents violents signalés contre des chrétiens au Népal est relativement faible, mais il est en augmentation. Le Népal figure en 32e position sur la liste de la surveillance mondiale d’Open Doors. Au cours de l'année écoulée, les analystes d’Open Doors ont signalé des menaces, des arrestations, des harcèlements physiques, des églises et des maisons de chrétiens endommagés et des chrétiens étrangers en cours d'expulsion.