La prière courageuse de Sunita

 » Je peux mourir ou je peux témoigner. Fais de moi un témoin.  » Telle fut la prière courageuse de Sunita* alors qu’elle se cachait de ses ennemis dans un abri pour les chèvres. Elle avait été frappée avec des tiges de bambou par un groupe d’hommes jusqu’à sombrer dans l’inconscience, puis traînée jusqu’en dehors de son village. Quand elle reprit conscience, son poignet était brisé; un os sortait de la plaie ouverte. Elle ne savait pas du tout si sa sœur Meena*, qui avait elle aussi été frappée, était vivante ou morte.
*Noms changés pour des raisons de sécurité

Le seul crime de Sunita et Meena était d’avoir décidé de quitter l’hindouisme pour suivre Jésus. Il ne s’agit là que d’un exemple de la discrimination et de la violence qui se répand de plus en plus à l’encontre des chrétiens en Inde. L’Inde était au 28e rang de l’Index Mondial de Persécution de Portes Ouvertes en 2014; l’an dernier, elle est montée au 21e rang, pour être au 17e rang cette année. En 2015, Portes Ouvertes a enregistré 179 incidents où des hommes, des femmes et des enfants ont été frappés par des extrémistes hindouistes. Lors du premier trimestre de 2016, nous avons enregistré 132 incidents semblables.

Sunita n’a que 25 ans, mais elle a déjà enduré plus de persécution que beaucoup d’autres toute leur vie durant. Et pourtant, elle a refusé de renoncer à sa foi en Christ. Alors qu’elle se cachait dans cet abri réservé aux chèvres, elle disait : « Je prie que la volonté de Dieu soit faite « .

Peu après, elle a pu rejoindre Meena. Les partenaires de Portes Ouvertes ont pu leur fournir de la nourriture et payer pour ses frais médicaux; elles vivent désormais en cachette. Meena a dit :  » Merci pour vos prières et votre aide. Vous nous permettez de tenir bon.  »

MERCI DE PRIER

  • Pour Sunita et sa sœur Meena alors qu’elles continuent leur parcours en gardant leur foi en Christ. Qu’elles puissent grandir et être de plus en plus fortes dans leur amour pour Christ.
  • Priez pour ceux qui s’opposent à leur foi, que leurs cœurs deviennent réceptifs à l’Évangile.