SRI LANKA

Although Sri Lanka is a secular state, the new Constitution re-emphasises that Buddhism is the state religion and belief in the concept of Buddhist supremacy remains widespread

Sri Lanka

Classement mondial de la liste de surveillance Score de la liste de surveillance mondiale
46 58/100
Chef Population
President Maithripala Sirisena 20.9 million | 1.9 million Christians
Religion Principale Gouvernement
Buddhism Republic
Classement WWL en 2018 Niveau de persécution
44 High Persecution

Le Sri Lanka est un État laïque, mais sa Constitution accorde une place prépondérante au bouddhisme. Les citoyens sont toujours en attente d’une véritable réconciliation suite à la guerre civile qui a opposé les Cingalais aux Tamouls, malgré les nombreux efforts faits par le nouveau gouvernement élu en 2015. La minorité ethnique tamoule continue d’être discriminée et les forces de sécurité violent régulièrement les Droits de l’Homme.

Situation des chrétiens

Au Sri Lanka, l’Église catholique est la dénomination la plus ancienne, la plus nombreuse et la plus répandue. Le christianisme est la seule entité qui réunit Tamouls et Cingalais. Plus de 40 % des chrétiens sont tamouls.

La minorité chrétienne est tolérée, mais ceux qui viennent d’un arrière-plan hindouiste et bouddhiste sont rejetés et discriminés par leur famille et la société. Dans les zones rurales, les églises protestantes évangéliques sont souvent attaquées par des foules, lesquelles sont encouragées par des moines bouddhistes. Les représentants des autorités locales qualifient ces églises d’illégales et exigent leur fermeture.

Le christianisme serait arrivé dans le pays grâce à l’apôtre Thomas qui est venu prêcher en Inde et au Sri Lanka. Les marchands portugais y ont introduit le catholicisme au XVIe siècle, et les marchands néerlandais le protestantisme au XVIIe.

Exemples de persécution

12 septembre 2018 — Dans le village de Beliatta (district de Hambantota), un groupe d’une centaine de personnes provenant des villages voisins a vandalisé le bâtiment de l’église des Assemblées de Dieu. Le pasteur et sa famille ont été menacés de mort. Ils ont dû quitter les lieux.

14 juin 2018 — L’avocat Lakshan Dias est menacé de perdre son emploi pour avoir dénoncé la montée des discriminations envers les chrétiens. Il citait un rapport publié par l’Alliance évangélique du Sri Lanka qui a compté au moins 195 faits de persécution de 2015 à 2017.

18 mai 2018 — Une trentaine de moines bouddhistes ont attisé la colère d’une foule d’environ 2000 manifestants contre un lieu de culte chrétien à Devinuwara, dans le district de Matara.

Autre groupe religieux persécuté

Musulmans.

Taux de persécution par domaines

Si les attaques violentes se concentrent sur la minorité musulmane, elle n’épargne pas les chrétiens : des cas de violences physiques et d’attaques d’églises ont ainsi été rapportés. Le domaine de la vie civile est particulièrement affecté par le nationalisme religieux.

Évolution de la persécution depuis cinq ans

La condition des chrétiens a peu évolué au Sri Lanka ces cinq dernières années. La situation des convertis issus du bouddhisme, de l’hindouisme et de l’islam reste difficile dans leur vie privée et civile. On note une augmentation de la pression sur les églises dans les régions tamoules.

PRAYER POINTS FOR SRI LANKA

  • For protection for those who convert to Christianity. One convert from a Hindu background was killed by her own mother.
  • For legal protection for pastors being bullied by the government or facing charges in the courts
  • For Open Doors workers strengthening victims of violence with medical assistance, livelihood support and help to rebuild homes and churches.
pic

TAKE ACTION

  • Pray for those that are suffering by reading the latest prayer requests from persecuted Christians around the world.
    TAKE ACTION
  • Advocate for persecuted Christians by signing the Hope for Middle East Petition.
    TAKE ACTION
  • Consider donating your resources to Open Doors.
    TAKE ACTION