FORMATION

Portes Ouvertes a formé plus de 1 050 500 chrétiens et leaders d’églises confrontés à la persécution ou à la discrimination l’année dernière. Les cours incluent une formation théologique, faire face à la persécution,
et relation d’aide post-traumatique.

De l’Afrique et l’Asie jusqu’au Moyen-Orient, une partie essentielle de notre travail consiste à fournir une formation qui équipe les chrétiens face à la persécution, que ce soit en formant des leaders d’église, dans la formation de disciples pour les chrétiens ou dans l’intervention face aux traumatismes pour aider les églises à intervenir avec sensibilité auprès de ceux qui ont souffert.

Par nos partenaires locaux en Irak, Portes Ouvertes a soutenu la formation du jeune leader Martin, qui a fui sa maison à Karamles il y a deux ans avec le reste de son église quand le soi-disant État islamique a envahi leur village près de Mossoul. Il sert à présent son église dans un camp à Erbil.

"Les déplacements provoquent un type de stress que nous n’avions jamais vécu auparavant, dit Martin, en pensant en particulier aux jeunes de son groupe. Vous devez réaliser que l’ÉI ne se contente pas de prendre leur maison,… (ils) s’emparent aussi… de leur avenir. "

Portes Ouvertes se tient aux côtés de ceux qui sont dans des camps et équipe les responsables d’église Thabet et Martin pour qu’ils puissent soutenir leur communauté. Martin est en mesure de poursuivre sa formation pour être un leader d’église, grâce à un cours de formation pastorale en ligne.

Martin prie que les
jeunes d’Irak puissent
'retrouver l’espoir'

Le responsable d’église Thabet dit que la première chose que beaucoup de chrétiens ont demandé, c’était une église. "Sans une église, nous sommes tous dispersés, alors que nous avons besoin d’être unis. "

A portacabin church is being used for Bible study, prayer, and children's activities. "We need to proclaim the Word of God in this portacabin every day," he says. "By reading the Bible, we know how to be Christian in this situation. We don't have any other weapons."

Martin, Pastor Thabet’s assistant, says, "This continuing situation has just solidified my calling. I am needed here at this moment to feed my people with charity and with hope." And the young people appreciate that. A girl sitting in the front row says,

"This stress makes it hard to focus on Jesus, but Martin is helping us. He is a good teacher."