Célébrer Pâques à travers le monde

Au Canada, nous avons toutes sortes de traditions de Pâques. Beaucoup d’entre nous prendront part à des réunions d’église avec de la musique, des sketchs et des messages. D’autres parmi nous verront beaucoup de monde à l’église avec plein de visages que nous n’avons jamais vus avant (ou pas depuis Noël)! Nous vivrons des retrouvailles mémorables en famille ou entre amis, mangerons des plats de choix et beaucoup de chocolat! Ce sera un temps de célébration. Mais si nombreux sont ceux qui pensent que ces traditions constituent le sens de Pâques, tel n’est pas le cas.

Pâques est la célébration de l’événement le plus important de notre foi. C’est un temps pour considérer la mort, l’ensevelissement et la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ. Nul ne saurait contester l’importance de Pâques. La croix est au cœur même de notre foi. Comme le dit l’apôtre Paul, " En effet, le message de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés, il est la puissance de Dieu " (1Co 1.18). Sans la croix, notre foi n’a aucune puissance. La résurrection est tout aussi importante. Là encore, Paul déclare, " Or, si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est inutile, vous êtes encore dans vos péchés " [1Co 15.17). Sans la résurrection de Jésus, notre foi serait futile. C’est ce qui donne à Pâques tout son sens – ce que Jésus a accompli sur la croix et par sa résurrection.

En observant ce qui se passe à travers le monde, nous voyons que la fête de Pâques est célébrée sous diverses pratiques et formes. Voici comment certains de nos frères et sœurs persécutés célèbreront Pâques cette année :

 

    • Pour beaucoup de chrétiens au Myanmar, Pâques sera fêté autrement que dans des circonstances normales. Ils seront loin de leurs maisons et de leur pays, vivant dans des camps de réfugiés où ils ont fui les combats intenses des états de Kachin et de Shan.

 

    • Beaucoup de nos frères et sœurs célèbreront Pâques lors de réunions secrètes. Peut-être avec seulement un ou deux autres croyants car ils ne peuvent se réunir publiquement de peur d’être victime de violences. Beaucoup de ces croyants ont été abandonnés par leurs familles et ont besoin des prières de leur famille spirituelle en ce temps de Pâques.

 

    • Certains de nos frères et sœurs observeront Pâques avec hésitation et crainte, redoutant que cela provoque une nouvelle offensive de persécution à leur encontre.

 

  • Dans des pays tels que l’Irak et la Syrie, certains chrétiens fêteront Pâques chez eux pour la première fois depuis leur retour dans les villes d’où ils avaient été déplacés par la guerre. Ce sera une célébration pleine de joie!

Peu importe comment la fête de Pâques est célébrée, pourvu que nous nous souvenions du sens de cette occasion: la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Puissions-nous prendre quelques minutes pour prier aujourd’hui en faveur de nos frères et sœurs en Christ qui souffrent tant pour le nom de Jésus. Puisse le souvenir des souffrances de Jésus sur la croix leur apporter joie et force pour tenir ferme.

Joyeuses Pâques!